Sectes: pouvoir ou fragilité?

Ah, les sectes, leurs gourous, le lavage de cerveau, les empires financiers occultes…

luca1Parfois, oui, mais pas seulement, et de loin pas. C’est ce que montre Nathalie Luca (anthropologue, Centre d’Études interdisciplinaires des Faits religieux / CNRS/EHESS), qui travaille depuis longtemps sur les sectes et nouveaux mouvements religieux. Elle a publié il y a quelques mois Individus et pouvoirs face aux sectes. Paris: Armand Colin (Sociétales) , 2008 (279 p.)

Elle y recense et étudie la façon dont les pouvoirs politiques prennent en compte ces groupes religieux, en France et en Europe mais aussi en Amérique du Nord et en Asie. Ces attitudes sont révélatrices de la façon dont nos sociétés modernes réalisent à la mondialisation, et des crises identitaires qu’elles traversent.

Frères musulmans

On connaît le nom, on en entend parler, mais sans toujours savoir exactement quelle réalité cela recouvre. Brigitte Maréchal s’est donné la peine d’étudier les textes et de rencontrer les personnes; elle présente maintenant, après une longue enquête, les résultats de ce travail : Brigitte MARECHAL, The Muslim Brothers in Europe : Roots and Discourse. Leiden: Brill (Muslim Minorities 8), 2008 (354 p.)

Continuer la lecture de « Frères musulmans »

Nouvelle collection hiver 2008-2009…

Les éditions Brill, bien connues du monde de la recherche en sciences des religions, lancent une nouvelle collection: Studies in Critical Research on Religion. Il s’agit de proposer un espace de publication pour toutes les recherches critiques sur le lien entre les institutions religieuses et les évolutions sociales, positives ou négatives. Chercheurs et enseignants, spécialistes des questions de religion, sont invités à soumettre leurs propositions ; toutes les informations sont disponibles sur le site des éditions Brill.

Femmes, judaïsme, société

lypsicLes actes du colloque “Femmes et judaïsme dans la société contemporaine” (13-15 mars 2004, Musée d’art et d’histoire du judaïsme, Paris) sont enfin sortis: Femmes et judaïsme aujourd’hui. Paris, Editions In Press, 2008 (350 p.,  ISBN : 978-2-84835-155-1).

Femmes et judaïsme, ce n’est pas un sujet dont on parle beaucoup, surtout sous l’angle de la conciliation des traditions fortes du judaïsme avec les enjeux de la modernité. D’où l’intérêt de ce livre qui aborde des thèmes aussi variés que l’évolution de la place des femmes dans la synagogue, la construction des identités masculine et féminine, le divorce civil et religieux, l’homosexualité féminine, ou encore les tentatives de conciliation entre féminisme et judaïsme. L’ouvrage est dirigé par Sonia Sarah LIPSYC; on reconnaîtra bon nombre des contributeurs, je cite entre autres Joëlle Allouche-Benayoun, Régine Azria, Pauline Bebe ou Liliane Vana (la liste complète et la table des matières ici).

Musulmans en Italie, musulmans d’Italie

Ferrari Islam

Un ouvrage collectif vient de paraître, sous la direction d’Alessandro Ferrari, sur les musulmans en Italie et en Europe: Islam in Europa / Islam in Italia tra diritto e società (Religione e società). Bologna, Il Mulino, 2008 (376 p., ISBN: 978-88-15-12489-0, 28 €).
Regroupant des interventions de spécialistes du droit ou / et de l’islam (Felice Dassetto, Stefano Allievi, Werner Menski, Wolfgang Wieshaider ou encore Brigitte Basdevant-Gaudemet par exemple), l’ouvrage fait le point sur les évolutions déclenchées par l’importance croissante de l’islam en Europe occidentale, notamment dans les secteurs du droit de la famille, de l’école. Il traite également de la formation des imams et de l’intégration des musulmans dans la société italienne. Plus d’information et quelques pages de l’ouvrage au format pdf, notamment l’introduction sont disponibles sur le site de l’OLIR (très bon site, d’ailleurs!) qui présente l’ouvrage (en italien).

Laïcité, retour du religieux?

willaimeJean-Paul WILLAIME prend en compte à son tour la question de la laïcité et des religions : son dernier ouvrage s’intitule Le retour du religieux dans la sphère publique : vers une laïcité de reconnaissance et de dialogue (Lyon, Olivétan coll.  Convictions et société, 2008).

Continuer la lecture de « Laïcité, retour du religieux? »

Encore le Tarot

Je sais, ce n’est pas un très bon jeu de mots (je présente d’avance mes excuses à Camille Tarot), mais je voulais dire encore un mot sur son livre et ce titre m’a amusée, sorry. Puisque j’ai signalé, dans l’article annonçant la publication de l’ouvrage de Tarot la recension critique faite par François Gauthier, il me semble normal de mentionner maintenant laréponse de Camille Tarot(« Religion, faut-il avoir peur de qui et de quoi ? , Quelques remarques sur les critiques de François Gauthier sur le Symbolique et le Sacré », Revue du MAUSS permanente, 7 novembre 2008). Long, argumenté et assez vif, cet intéressant article va certainement nourrir le débat.

Religion et images de Dieu

boesflugFrançois Boespflug, enseignant à la Faculté de théologie catholique de l’Université Marc Bloch, vient de publier Dieu et ses images. Une histoire de l’Eternel dans l’art (Bayard, 2008). Il signe là un superbe livre qui, par une présentation vaste et détaillée de l’histoire de l’iconographie religieuse, suscite la réflexion sur la mise en images de Dieu.

Ce livre sera présenté le 7 janvier 2009, 14h, à l’IESR, dans le cadre des mercredis de l’IESR, lors d’une demi-journée consacrée au thème «Christianisme et images». L’ouvrage d’Olivier Boulnois, de l’EPHE (Au-delà de l’image. Une archéologie du visuel au Moyen Age, Ve-XVIe siècle, Seuil, 2008), y sera également présenté.

Immigration, intégration, religion

Transatlantic Trends: Immigration est une enquête d’opinion sur l’immigration et l’intégration mené par le German Marshall Fund (Etats-Unis). Le chapitre 4 du rapport final de l’enquête, qui traite de l’identité nationale, aborde les questions d’appartenance religieuse et de perception de l’islam. Il prend en compte les Etats-Unis, la France, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne, et le Royaume-Uni. Les principales données sont également disponibles en ligne.

Minorités religieuses et réciprocité gréco-turque

Samim Akgönül, historien, politologue et sociologue, a pour thèmes de recherche les minorités religieuses, les faits migratoires, les religions de Turquie et les relations gréco-turques. Il vient de publier un ouvrage collectif s’intéressant aux minorités religieuses en Grèce et en Turquie (AKGÖNÜL Samim (ed.), Reciprocity. Greek and Turkish minorities: Law, Religion, Politics. Istanbul : Bilgi University Press, 2008).
Produit de la collaboration de spécialistes des relations entre ces pays, l’ouvrage aborde la question de la réciprocité sous les angles juridiques, sociologiques, historiques et politiques, proposant ainsi un état de la question ouvert et qui suscite la réflexion (voir ici le sommaire du livre).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search