Les Français et la mort

IFOP met en ligne les résultats d’un sondage sur les Français et la mort.

Le nombre de Français qui croient à une vie après la mort est passé de 37% en 1970 à 31% en 2018. Plus étonnant peut-être, 37% des catholiques (on serait tenté de dire “seulement”) disent croire à une vie après la mort, les catholiques pratiquants étant plus nombreux à y croire (66%) que les non-pratiquants (33%). 64% des croyants d’autres religions (sans précisions) affirment y croire. Enfin, plus on est jeune, plus on y croit: les moins de 35 ans sont plus nombreux (40%) à y croire que les plus de 35 (28%).

Social Compass

Le dernier numéro de Social Compass (2015,2) vient de paraître.

– Julia Martínez-Ariño, Gloria García-Romeral, Gemma Ubasart-González, and Mar Griera, “Demonopolisation and dislocation: (Re-)negotiating the place and role of religion in Spanish prisons”
– Tom Buchanan and Paige Gabriel, “Race differences in acceptance of cremation: Religion, Durkheim, and death in the African American community”
– Francesco Cerchiaro, Stef Aupers, and Dick Houtman, “Christian-Muslim couples in the Veneto region, northeastern Italy: Dealing with religious pluralism in everyday family life”
– Mark Jennings, “An extraordinary degree of exaltation: Durkheim, effervescence and Pentecostalism’s defeat of secularisation”
– Sam Han, “Disenchantment revisited: Formations of the ‘secular’ and ‘religious’ in the technological discourse of modernity”
– Anneke Pons-de Wit, Peter Versteeg, and Johan Roeland, “Contextual responses to interreligious encounters online”
– Jason Wollschleger, “Disengaged and indistinct: The subcultural identity of the Emerging Church Movement”

Fin de vie

Le rapport de la Commission de réflexion sur la fin de vie en France présidée par le professeur Didier Sicard, ancien président du Comité national consultatif d’éthique, Penser solidairement la fin de vie, a été remis à François Hollande le 18 décembre 2012. Il est disponible en texte intégral sur le site du Ministère des Affaires sociales et de la santé, ainsi que les fiches contributives à la mission.

Les Français et l’euthanasie

Je viens juste de remarquer la mise en ligne des résultats d’une enquête de février 2012, réalisée pour Grazia par Harris interactive, sur les Français et l’euthanasie active.

La pratique et l’appartenance religieuses sont  à mettre en lien avec les opinions des interviewés sur l’euthanasie et son autorisation légale. L’appartenance religieuse joue en effet un rôle, mais ce qui me frappe surtout c’est la différence d’opinions, pour les catholiques, entre pratiquants réguliers, pratiquants occasionnels et non pratiquants.

Si les catholiques pratiquants réguliers se montrent en effet moins prêts à accepter la légalisation de l’euthanasie (73% contre 91% des interviewés en moyenne), les catholiques non pratiquants occasionnels sont à 94% et l’ensemble des catholiques à 91% comme la moyenne générale. Les catholiques pratiquants réguliers sont 27% à la refuser totalement; mais si l’on considère les catholiques dans leur ensemble, le chiffre est à 7%, comme la moyenne, tout en étant à 10% parmi ceux qui appartiennent à une autre religion. Ceux-là ne sont que 16% à être favorables à sa pratique « dans tous les cas » (contre 40% en moyenne).

Les sans religions sont globalement plus favorables (97% contre 91% de oui, avec une insistance sur l’inconditionnalité, 55% contre 40%).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search