Nouvelles religiosités, nouvelles laïcités ?

Une journée d’étude est organisée par le Groupe d’étudiants et jeunes chercheurs (GEJC), sur nouvelles religiosités, nouvelles laïcités. L’objet de ce groupe de travail, constitué à l’initiative de jeunes chercheurs en partenariat avec Plateforme de Paris, est de réfléchir, à partir de recherches originales effectuées par les participants et des présentations d’ouvrages académiques récents, aux problèmes rencontrés par l’établissement de la liberté religieuse et de la laïcité dans les pays du pourtour de la Méditerranée (France, Maghreb, Turquie, etc.).
La journée aura lieu vendredi 23 octobre 2009, de 9h30 à 16h, au CNRS, 59-61 rue Pouchet 75017 Paris.

Islam peu connu, laïcité et droit: cours de l’IESR 2009

L’IESR annonce son programme de cours pour 2009-2010. Au menu, entre autres, deux cours concernant les religions dans le monde contemporain.

Le premier, L’islam : doctrines, lieux et pratiques, aura lieu à l’IESR, les mercredis 2 et 9 décembre 2009. Il abordera des points encore mal connus sur l’islam : sa disparité, le rôle des mosquées, l’importance de certaines figures telles que les saints et Marie, et la place des sciences.
Programme: 2 décembre 2009, 9h30-12h30, Mohammed Ali Amir-Moezzi (EPHE) : “La diversité en islam”; 14h-17h, Marie-Hélène Bayle (IISMM-EHESS) : “Les mosquées dans l’islam médiéval”. 9 décembre 2009, 9h30-11h, Emma Aubin-Boltanski (CEIFR) : “La figure de la Vierge Marie en Islam”; 11h-12h30, Denise Aigle (EPHE) : “Les saints en islam”; 14h- 17h, Meryem Sebti (CNRS) : “La réception du corpus scientifique et philosophique grec dans le monde musulman”.

Le second traitera de Laïcité, religion et droit pénal, mercredi 27 janvier 2010, 9h30-17h, Blandine Chélini-Pont (Aix-Marseille III): la relation entre religion et droit pénal en France, autour de quelques axes comme les dérives sectaires, la protection contre la diffamation, la discrimination, l’insulte, l’intégrité corporelle, etc.

Lumières, religions, laïcité

lumieres Louis Châtellier (professeur émérite d’histoire moderne à l’université de Nancy 2), Claude Langlois (directeur d’études émérite à l’École pratique des Hautes Études, “histoire et sociologie du catholicisme”) et Jean-Paul Willaime (directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études, “histoire et sociologie des protestantismes”) avaient organisé en 2005 un colloque à Nancy. Ce colloque s’est intéressé aux Lumières et aux religions, en France et en Europe, et aux conséquences des Lumières – notamment la laïcité.

Les actes de ce colloque viennent de paraître: Louis CHÂTELLIER, Claude LANGLOIS, Jean-Paul WILLAIME, Lumières, religions, laïcité. Marseille, Riveneuve éditions (Actes académiques), 2009 (282 p., ISBN 978-2-914214-76-6).

[Note: le 28-05-09, le site de l’éditeur est inaccessible depuis plusieurs jours – l’erreur 404 quand on clique sur le titre du livre, ce n’est pas mon lien qui ne marche pas! Le 30-05-09, site de l’éditeur à nouveau accessible, mais ce livre ne figure pas dans le catalogue; à suivre!]

Foulard québecquois

La Fédération des femmes du Québec (FFQ) s’affirme “pour l’intégration et pour la liberté”. Ses membres viennent en effet d’approuver en assemblée générale la position affirmée par leur conseil d’administration sur les signes religieux. Cette position est une double opposition: à l’obligation faite aux femmes de porter des signes religieux, où que ce soit dans le monde, mais en même temps à l’interdiction du port de ces signes au sein de la fonction et des services publics québécois. Plus d’information sur newswire et cyberpresse.ca.

Halde aux discriminations religieuses

J’admets, c’est assez nul comme jeu de mots… mais l’information est sérieuse: la HALDE (Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité) rappelle les règles fixées par la loi et la jurisprudence pour l’expression religieuse dans l’entreprise, à la suite de plusieurs demandes émanant d’entreprises. On trouve sur le site de la HALDE les délibérations du 6 avril dernier, et la synthèse de l’avis.

Celui-ci rappelle que le principe de laïcité impose une stricte neutralité aux agents publics, mais que la liberté religieuse est la règle dans les entreprises privées. Les restrictions apportées par l’employeur doivent être justifiées par des impératifs de sécurité au travail, de santé ou d’hygiène ou par la nature des tâches à accomplir, notamment lorsque la prestation de travail est en lien avec la clientèle. De son côté, le salarié ne peut invoquer des prescriptions religieuses pour refuser ses missions contractuelles ou des obligations légales et réglementaires. Les revendications liées aux pratiques religieuses  ne peuvent s’imposer face aux nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise.

La laïcité au CECFR

Le cycle de cours du Centre d’Etude Civique du Fait Religieux de mai a pour titre : “Histoire et sociologie de la laïcité“.

Les cours sont les suivants: “Y a-t-il une morale laïque ?“, mercredi 13 mai 2009 (Olivier ABEL, professeur de philosophie éthique à l’Institut protestant de théologie, faculté de Paris); “Islam et laïcité“, mercredi 20 mai 2009 (Mahmoud AZAB, professeur de civilisations sémitiques et islamiques à l’Institut national des langues et civilisations orientale); “Temps forts de la laïcité : histoire et sociologie de la laïcité“, mercredi 27 mai 2009 (Daniel LINDENBERG, professeur de sciences politiques à l’université de Paris VIII Saint-Denis); “Europe et laïcité“, mercredi 3 juin 2009 (Jean-Paul SCOT, professeur honoraire en chaire supérieure d’histoire).

Le cours sera clôturé par une conférence, “Enjeux de la laïcité pour la coexistence des options spirituelles“, le jeudi 4 juin 2009 (date à confirmer), salle des fêtes de l’hôtel de ville de Montreuil. La table ronde sera animée par Djénane Kareh Tager, journaliste; les intervenants sont Mohammed ARKOUN (professeur émérite d’histoire de la pensée islamique à la Sorbonne – Paris III / Visiting professor dans plusieurs universités [Etats-Unis, Europe, monde arabe] / Directeur scientifique de la revue Arabica / Président d’honneur du conseil scientifique du CCEFR) et Henri PENA-RUIZ (philosophe / maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris / professeur de philosophie en khâgne au lycée Fénelon).

Démocratie, culture et religion

Le Vrije Universiteit Institute for the Study of Religion, Culture and Society (VISOR) organise du 24 au 26 août 2009 un colloque intitulé Democracy, Culture and Religion. Quelques-uns des thèmes abordés sont “la religion et / ou la laïcité: menaces pour la démocratie?”, “la liberté religieuse et ses limites”, “Islam et démocratie”. Il reste seulement quelques jours pour proposer une contribution, mais encore plein de temps pour s’inscrire au colloque.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search