Les Français et la place des religions dans la société

Le CSA publie les résultats d’un sondage sur les Français et la place des religions dans la société. Si la majorité considère que la pratique de la religion est compatible avec la vie en société, les chiffres varient selon la religion dont on parle: catholicisme (82%), judaïsme (72%), ou islam (54%).

Les juifs d’Algérie

Le Cercle Adolphe-Isaac Crémieux de Nîmes, le Centre de Recherches Interdisciplinaire en Sciences Humaines et Sociales (C.R.I.S.E.S.) de l’Université Paul-Valéry Montpellier III, l’Institut Universitaire Euro-Méditerranéen Maïmonide de Montpellier, et l’École des Hautes Études du Judaïsme, organisent un colloque international: les juifs d’Algérie: de l’enracinement à l’exil. Le colloque aura lieu à Nîmes, les 10-11 novembre 2009, et à Montpellier le 12 novembre 2009.

Nouveaux chrétiens et Morisques

Un appel à contribution est lancé pour le 5ème colloque international CONVERSO and MORISCO Studies Conference (université Saint Louis, Campus de Madrid – Université d’Alcalá, Alcalá de Henares): The Conversos and Moriscos in Spain and Beyond. La conférence aura lieu au Colegio Mayor, Université d’Alcalá, du  16 au 18 juin 2010.

Le colloque conférence s’intéresse à l’expérience des nouveaux chrétiens (“marranes”) et des morisques, en Espagne et au Portugal, ainsi qu’aux communautés de la diaspora méditerranéenne. Il s’agit de prendre en compte, outre cette expérience, les questions d’identité sociale.

Envoyer un résumé de 250 mots en anglais ou espagnol à kingram3[at]slu.edu avant le 29 janvier 2010.

Bourses de recherche

Le Centre de recherche français à Jérusalem (UMIFRE 7 CNRS-MAEE) propose des bourses de recherche pour doctorants et post-doctorants 2010-2011 (valable pour une année, renouvelable une fois).

Ces bourses sont destinées à des doctorants ou des post-doctorants dans une discipline relevant de l’un des trois axes de recherche du centre:
• Archéologie du Levant méridional (de la préhistoire à l’époque médiévale) ;
• Études des traditions historiques, religieuses et intellectuelles proche-orientales (histoire des religions, philosophie, histoire, linguistique) ;
• Israël contemporain : sciences humaines et sociales (histoire, littérature, théâtre, cinéma, sciences politiques, sociologie, anthropologie).
Les dossiers seront examinés par le Conseil scientifique du CRFJ fin janvier 2010.

Rappel: d‘autres bourses post-doc sont également distribués par l’Agence Universitaire pour la Francophonie pour  des travaux de recherche utiles au développement des universités et des pays du Sud, et faisant l’objet de recherches menées alternativement dans le pays de l’établissement d’accueil et dans le pays de l’établissement d’origine.

La conversion

Le Centre interdisciplinaire d’étude du religieux (CIER) de la Maison des sciences de l’Homme de Montpellier (MSH-M), organise pour l’année universitaire 2009-2010 cinq séminaires sur la conversion, qui auront lieu le vendredi à partir de 9h30 à la MSH-M.
Le 16 octobre: enjeux contemporains, avec notamment M. Saïdi, professeur d’anthropologie à l’université de Tlemcem (Algérie), “Le phénomène de la conversion à l’Islam à Tlemcen. Entre choc et dialogue religieux et culturel”; H. Baillot, doctorante d’histoire (Paris, Sorbonne), “La conversion des peuples dits ‘non civilisés’ chez Raoul Allier (1862-1939)”, M. Lévinet, professeur de droit public (Université Montpellier 1), “La convention européenne des droits de l’homme fonde-t-elle un droit au prosélytisme ?”, et S. Tank, chargé de recherche au CNRS (LISST-Université de Toulouse-Le Mirail), “D’une sociologie de l’identification à une sociologie de l’autorité religieuse en modernité : l’exemple des conversions au judaïsme”.
Les autres séances porteront sur: le 11 décembre, Moyen Âge; le 29 janvier, antiquité; 19 mars; les catéchismes; 21 mai; XIXe siècle.

Changements religieux institutionnels

Une Fondation pour le patrimoine juif de France vient d’être créée par le Consistoire central israélite pour financer les projets des communautés locales.

Dans le même temps, on assiste au lancement de la Conférence des imams de France. Cette initiative rassemble une quarantaine d’imams de la région parisienne. Son président, l’imam de Drancy, Hassan Chalghoumi, met en avant le “dialogue interreligieux, la promotion d’un islam ouvert et le suivi des imams”.

Un autre projet cherchant à proposer d’autres modes de représentation de la communauté musulmane, la Fédération nationale laïque des citoyens de sensibilité musulmane, appelée Mosaïc, qui propose de “mieux vivre ensemble dans la République”, vient également de voir le jour.

La condition juive en France

scnaperC’est le titre d’un ouvrage publié par Dominique SCHNAPPER, Chantal BORDES-BENAYOUN et Freddy RAPHAËL, La condition juive en France – La tentation de l’entre-soi. Paris, PUF (le lien social), 2009 (140 p., ISBN: 978-2-13-056707-3).

A partir d’une enquête par questionnaires réalisée auprès d’un échantillon de la population juive (à Strasbourg, Toulouse et dans la région parisienne), ce livre tente de cerner le rapport à la politique de la population juive de France. Il présente le grand intérêt de fournir une étude sérieuse, et des résultats analysés et chiffrés, sur une population peu et mal connue. Il est divisé en trois grandes parties: participation politique, réinterprétations identitaires, la double tentation. Cette dernière définit une population juive diverse, et tendue entre deux pôles celui du repli sur soi et celui de l’intervention dans la vie publique, au nom du judaïsme.

Sépharades portugais

Le centre de documentation de la chaire “Alberto Benveniste” de l’université de Lisbonne procure l’accès à des articles et documents sur l’histoire des Sépharades du Portugal. Le centre de recherche publie notamment les Cadernos da Cátedra de Estudos Sefarditas, qui sont maintenant disponibles en ligne.

Femmes, judaïsme, société

lypsicLes actes du colloque “Femmes et judaïsme dans la société contemporaine” (13-15 mars 2004, Musée d’art et d’histoire du judaïsme, Paris) sont enfin sortis: Femmes et judaïsme aujourd’hui. Paris, Editions In Press, 2008 (350 p.,  ISBN : 978-2-84835-155-1).

Femmes et judaïsme, ce n’est pas un sujet dont on parle beaucoup, surtout sous l’angle de la conciliation des traditions fortes du judaïsme avec les enjeux de la modernité. D’où l’intérêt de ce livre qui aborde des thèmes aussi variés que l’évolution de la place des femmes dans la synagogue, la construction des identités masculine et féminine, le divorce civil et religieux, l’homosexualité féminine, ou encore les tentatives de conciliation entre féminisme et judaïsme. L’ouvrage est dirigé par Sonia Sarah LIPSYC; on reconnaîtra bon nombre des contributeurs, je cite entre autres Joëlle Allouche-Benayoun, Régine Azria, Pauline Bebe ou Liliane Vana (la liste complète et la table des matières ici).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search