Minorités religieuses dans l’espace public

Anne-Laure Zwilling (dir.), Minorités religieuses, religions minoritaires dans l’espace public. Visibilité et reconnaissance, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg (Droit, Société, Religion), 2014.

Introduction : parler de minorités religieuses dans l’espace public

Première partie : CONSTITUTION DES FRONTIÈRES DE LA MINORITÉ ET ÉLABORATION DES CADRES JURIDIQUES DE LA RECONNAISSANCE DES MINORITÉS

Nicolas Guillet – Les critères de la délégitimation des minorités religieuses

Jérôme Lasserre Capdeville – La protection pénale des minorités religieuses

Hocine Sadok – Le recours (collectif) au droit comme stratégie d’affirmation des minorités religieuses

Lucie Veyretout – L’application des droits de l’être humain au sein des groupements religieux: la discrimination des femmes dans l’accès aux fonctions cultuelles

Étienne Ollion – Comment les Témoins de Jéhovah sont redevenus une « secte ». Les définitions changeantes du sectarisme en France

Deuxième partie : ÉTAT, INSTITUTIONNALISATION, ENCADREMENT

Solenne Jouanneau – « Dire ce que doit être l’islam minoritaire dans un pays laïque ». Les imams, acteurs et objets des transformations de l’autorité islamique en France

Simona Tersigni – La déprivatisation de l’islam au prisme des frontières alimentaires en migration

Troisième partie : VISIBILITÉ ET STRATÉGIES DE VISIBILISATION

Jean Schmitz – Déni d’islam et invisibilité : les Africains musulmans à Paris et les West African Muslims à New York

Christine Moliner – Symbolisme ethnoreligieux et désir de reconnaissance minoritaire. La mobilisation des sikhs pour le port du turban en Grande-Bretagne et en France

Anne-Laure Zwilling – Évolutions institutionnelles et visibilité publique des protestants en France

Jean-François Havard – Les étudiants sénégalais thiantacounes en France : visibilité et extraversion d’une minorité mouride globalisée

Stéphane de Tapia – Création d’entreprises et visibilités commerciales chez les « minorités nouvelles ». Comparaison des Turcs et des Chinois

Changements religieux institutionnels

Une Fondation pour le patrimoine juif de France vient d’être créée par le Consistoire central israélite pour financer les projets des communautés locales.

Dans le même temps, on assiste au lancement de la Conférence des imams de France. Cette initiative rassemble une quarantaine d’imams de la région parisienne. Son président, l’imam de Drancy, Hassan Chalghoumi, met en avant le « dialogue interreligieux, la promotion d’un islam ouvert et le suivi des imams ».

Un autre projet cherchant à proposer d’autres modes de représentation de la communauté musulmane, la Fédération nationale laïque des citoyens de sensibilité musulmane, appelée Mosaïc, qui propose de « mieux vivre ensemble dans la République », vient également de voir le jour.