L’infidélité conjugale et la religion

L’IFOP met en ligne les résultats d’une étude sur l’infidélité conjugale en France et en Europe. Les rédacteurs du rapport mettent fortement en lien les disparités importantes entre pays dans la pratique et la perception de l’infidélité avec la culture religieuse du pays.
Allez, je me permets de faire une infidélité au type d’information que l’on trouve sur ce blog, et je relaie la nouvelle!

Les Français face à la PMA, la GPA, et l’homoparentalité

L’IFOP met en ligne les résultats d’une enquête pour Femme Actuelle sur les Français face à la PMA, la GPA et l’homoparentalité.

Petite remarque: c’est sans grande surprise que l’on constate une corrélation entre le degré de pratique religieuse et les opinions des interviewés en matière d’éthique sexuelle. Par exemple, il n’est pas très étonnant de lire que, si 52% des personnes considèrent “qu’un enfant peut s’épanouir de la même manière dans une famille avec deux pères que dans une famille avec un père et une mère”, ils ne sont plus que 26% parmi les pratiquants réguliers. Intéressant, l’information concernant la pratique religieuse. Ah, oui, mais si on regarde comment sont répartis les interviewés dans cette ventilation par pratique religieuse, on voit qu’il s’agit de “cath. prat. réguliers”, “cath. prat. occasionnels”, “cath. non pratiquants”, et “sans religion”. Eh oui, ce n’est donc pas seulement du degré de pratique religieuse, mais du degré de pratique religieuse des catholiques qui est ici pris en compte.
On comprend bien que, compte tenu de la taille des échantillons, il serait beaucoup moins facile et beaucoup plus cher d’avoir une information similaire concernant les autres religions. Ce serait pourtant vraiment intéressant. Et puis, on sortirait un peu d’une façon de voir les choses qui laisse supposer qu’en France, il n’existe que des catholiques ou des personnes sans religion. 

Homosexualité, mariage et adoption pour les couples homosexuels

Bien que ce sondage ne fasse pas mention de l’appartenance religieuse, je le signale compte tenu de l’importance de la prise de position des groupes religieux dans le débat: l’IFOP met en ligne les résultats d’une enquête menée pour Le Monde sur les Français et l’homosexualité et la question du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels.

Rappel, une autre enquête a été réalisée par l’IFOP pour Adoptés l’adoption par les couples de même sexe et une autre pour Le Figaro sur les Français et les droits des couples homosexuels).

 

Expérience religieuse et identité chez les lesbiennes

Un appel à contribution est ouvert pour un numéro spécial Global Religious Experiences and Identities among Lesbians, de The Journal of Lesbian Studies (Taylor & Francis).

Continuer la lecture de « Expérience religieuse et identité chez les lesbiennes »

La France religieuse et l’homoparentalité

Finalement, l’examen du projet de loi sur le “mariage pour tous”, qui sera présentée en Conseil des ministres en novembre prochain, est repoussé au premier trimestre 2013. Cela va laisser du temps pour le débat – il est donc utile de faire un premier point sur les prises de position sur cette question du point de vue des religions.

– (rappel) l’IFOP met en ligne les résultats d’une enquête pour La Lettre de l’Opinion sur les catholiques et les droits des couples homosexuels (août 2012);

– un article du Monde aborde la question dans un entretien avec Joel Mergui, président du Consistoire central israélite de France (15 sept 2012);

– note du Conseil Famille et Société, Conférence des évêques de France, « Elargir le mariage aux personnes de même sexe ? Ouvrons le débat ! », (28 sept 2012);

– déclaration de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France (AEOF) sur le projet de mariage homosexuel (2 octobre 2012);

– (rappel) l’IFOP met en ligne les résultats d’une enquête pour Les adoptés sur les Français et l’adoption d’enfants par des couples de même sexe (10 octobre 2012);

– communiqué du Conseil National des Evangéliques de France, « Projet de loi sur le mariage et l’adoption : le CNEF interpelle les parlementaires » (11 octobre 2012);

– lettre de Mgr Nicolas Brouwet, Evêque de Tarbes et Lourdes, « Le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels » (12 octobre 2012);

– déclaration du Conseil de la Fédération protestante de France à propos du « mariage pour tous » (13 octobre 2012);

– déclaration des Associations Familiales Protestantes, « Non au mariage entre personnes du même sexe » (14 octobre 2012);

– essai de Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France, « Mariage homosexuel, homoparentalité et adoption : ce que l’on oublie souvent de dire ».

C’est tout pour le moment, restez à l’écoute…

Ajout du 24 octobre: déclaration de M. Moussaoui, président du CFCM.

Les Français et l’adoption d’enfants par des couples de même sexe

Après les résultats d’une enquête récente sur le les droits des couples homosexuels, l’IFOP publie cette fois un sondage dans lequel les interviews étaient invités à donner leur préférence entre “le droit aux enfants d’avoir un père et une mère” d’une part, et celui “des couples de même sexe à adopter des enfants” de l’autre (résultats complets en pdf).

Les commentaire de ce sondage soulignent la corrélation de l’opinion avec la pratique religieuse: une nette majorité des catholiques pratiquants (86 %) donne la préférence à la première affirmation, contre 70% parmi les non-pratiquants.
Si on ne prend en compte que l’appartenance religieuse, les chiffres sont très comparables à ceux de la population dans son ensemble: 65% des baptisés (et 63 % des personnes interrogées) répondent « qu’il faut que les enfants puissent avoir un père et une mère » contre 32% (34 % de l’ensemble) qui affirment « qu’il faut que les couples homosexuels puissent adopter des enfants ».
Les non-baptisés sont par contre 37 % à défendre la priorité du droit à l’adoption pour les couples homosexuels.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search