Les catholiques votent aux Européennes

L’IFOP vient de publier les résultats d’une enquête sur les intentions de vote des catholiques aux élections européennes. Les catholiques pratiquants restent bien ancrés à droite, tout en préférant Philippe de Villiers à Jean-Marie Le Pen. Les non pratiquants n’ont par contre pas de vraie singularité politique. Ces résultats sont commentés sur le site de La Croix.

Comme d’habitude, ce sondage est recensé sur le site Eurel, source d’information incomparable sur l’état juridique et sociologique des religions en Europe – aussi en anglais (pub! 😉 )

Les valeurs des Français

Il n’est pas encore paru, seulement annoncé pour la fin du mois, mais j’en parle déjà parce que ça va compter: Armand Colin publie La France à travers ses valeurs, sous la direction de P. Bréchon et J.-F. Tchernia, 320 p.

Un groupe de spécialistes commente la quatrième grande enquête sur les valeurs des Français, en plus de 50 fiches, classées par grands chapitres: Appartenances et identités; Sociabilité et lien social; Morale individuelle et normes sociales; Environnement, nature, techniques; Famille; Travail; Économie; Religion; Politique.

Le chapitres sur la religion aborde les sujets suivants: “Appartenance et identité religieuse”; “Une image des Églises en demi-teinte”; “Assistance au culte et prière : des pratiques religieuses qui ne baissent plus”; “Célébrer la naissance, le mariage et la mort”; “Croire en Dieu”; “Péché, vie après la mort, paradis, enfer, réincarnation”; “Le porte-bonheur, une croyance populaire ?”; “Religion et politique : regards croisés sur la laïcité”. En conclusion: “Déclin du catholicisme, essor de l’islam, développement du ‘croire sans appartenir'”.

L’ouvrage sera présenté par Pierre BRÉCHON et Claude DARGENT, le mardi 12 mai 2009, à 17h, à l’IESR (14 rue Ernest Cresson, 75014). La discussion sera animée par Danièle Hervieu-Léger, directrice d’études à l’EHESS.

Encore le pape

Après l’IFOP, qui a déjà publié en 2009 deux sondages sur les catholiques et le pape dont j’ai parlé le 24 mars dans ce carnet, le CSA s’y met. Il publie à son tour un sondage réalisé par téléphone en mars 2009 pour Le Parisien / Aujourd’hui en France sur l’opinion des Français et des catholiques à l’égard du pape. L’intérêt de cette étude est de comparer les résultats obtenus avec ceux d’un sondage similaire réalisé par le CSA en septembre 2008; sans surprise compte tenu de l’actualité, la cote du pape est descendue de façon très notable.

Comme d’habitude, ces sondages sont signalés sur le site Eurel.

Nostalgie…

L’Ifop vient de réaliser pour Paris Match une enquête sur les éléments marquants des soixante dernières années pour les Français. Pas directement en rapport avec la sociologie des religions, mais on peut y glaner quand même quelques informations sur le rapport des Français à la religion. Par exemple, si 1% des interviewés pensent que les religieux sont susceptibles d’être les héros de demain,  ce sont l’Abbé Pierre (51%) et le Dalaï Lama (21%) qui sont leur héros préféré. Que le fanatisme religieux est ce qui les inquiète le plus (35%). Et que les tabous à disparaître dans les prochaines années sont, selon eux, l’euthanasie (34%) et le mariage gay (22%). Les résultats détaillés de l’étude sont disponibles en pdf.

Étude réalisée par téléphone en mars 2009 à partir d’un échantillon de 965 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, utilisation de la méthode des quotas.

Sondage IFOP: les catholiques et le Pape

L’IFOP publie aujourd’hui les résultats d’un sondage effectué auprès d’un échantillon de 620 catholiques pour Le journal du dimanche, et portant sur le rapport des catholiques français à leur Eglise et à Benoît XVI. L’enquête a été réalisée par téléphone du 19 au 20 mars 2009 selon la méthode des quotas.

Le rapport des catholiques français au Pape semble un sujet porteur: l’IFOP a déjà publié en février l’adhésion aux décisions du Pape Benoît XVI, et en septembre 2008 les Français, la religion et la laïcité après la visite du Pape Benoît XVI. Information, pour les malheureux qui l’ignoreraient encore: le site EUREL fournit la liste régulièrement mise à jour des sondages concernant les religions paraissant en France.

L’Amérique religieuse, encore

Le sondage American Religious Identification Survey 2008 vient d’être publié par le Trinity College de Hartford (Connecticut). Mené par Kosmin et Ariela Keysar, du Institute for the Study of Secularism in Society and Culture (ISSC)  auprès de 54 461 adultes, cette enquête utilise la même méthode que les deux précédentes (de 1990 and 2001).

Les résultats de cette auto-définition religieuse des Américains sont intéressants: depuis le sondage précédent, effectué en 2001, le christianisme a perdu 11% de ses membres, surtout dans les confessions traditionnelles (protestants et catholiques). Les groupes pentecôtistes/charismatiques, pendant ce temps, ont connu une faible croissance. Les “sans religion” sont passés de 8,2% en 1990 à 14,2% en 2001 et 15% en 2008. Avec une augmentation de 6,8%, ils sont -avec les agnostiques (2,9%)- le groupe qui connait la progression la plus spectaculaire.

Continuer la lecture de « L’Amérique religieuse, encore »

Où sont les dévots? Et les sans-Dieu?

L’institut américain Gallup communique certains résultats d’une étude menée sur l’importance de la religion dans plus de 140 pays du monde.

Des interviews ont été réalisés en 2006, 2007, et 2008 auprès d’un millier de personnes dans chacun des pays; les personnes interrogées devaient dire si la religion tenait une place importante dans leur vie. La France est plutôt du côté des incroyants: elle arrive en huitième position dans la liste des dix pays les “moins religieux”, ex-aequo avec le Japon, avec 25% des personnes interrogées affirmant que la religion a une importance dans leur vie. Le pays dans lequel les personnes interrogées ont donné le plus bas taux de réponse positive est l’Estonie (14% de réponses positives), suivi de la Suède (17%) et du Danemark (18%).

Continuer la lecture de « Où sont les dévots? Et les sans-Dieu? »

Pasteurs d’Alsace

Qui sont et que pensent les cadres religieux? On peut aujourd’hui en savoir un peu plus en ce qui concerne les ministres du culte protestant d’Alsace et de Lorraine. Les Eglises Protestantes unies d’Alsace et de Lorraine viennent en effet de publier les résultats d’un enquête menée auprès des pasteurs: Consultation Libre et Ouverte sur les Projets et les Attentes (CLEOPAS). Les premiers résultats, un diaporama commentant ces informations, et une première analyse de ces résultats par Isabelle Grellier, professeur de théologie pratique à la Faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg, ont déjà été mises en ligne par l’EPAL.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search