Les Français et l’interruption volontaire de grossesse

L’IFOP met en ligne les résultats d’une enquête sur les Français et l’IVG.

L’un des intérêts de ces résultats est d’avoir mis en parallèle les résultats d’une enquête similaire menée en 1974; le rapprochement fait émerger une évolution importante de l’opinion. Les catholiques pratiquants forment un groupe dont les opinions diffèrent des prises de position des Français pris dans leur ensemble, et la différence s’est accrue entre 1974 et 2014. Aujourdh’ui, 47% des catholiques pratiquants, par exemple, sont favorables à des conditions d’accès à l’IVG, alors qu’il n’y a que 25 % de l’ensemble de la population (24 % de non-pratiquants et 15 % de sans religion) à y être favorable.

Les catholiques pratiquants restent le groupe social le plus opposé à l’IVG, mais sont maintenant majoritairement favorables à une liberté totale d’avortement (53 %). Les catholiques pratiquants se sont repositionnés: ils sont moins nombreux à considérer qu’il ne faut autoriser l’avortement que dans les cas où la mère est en danger (13% en 2013 mais 30% en 1974), plus nombreux à penser qu’on peut l’autoriser dans certains cas précis (34% contre 29% en 1974) et surtout plus nombreux à considérer qu’on peut l’autoriser si la mère le demande en raison de ses conditions matérielles d’existence (53% contre 16%).

Droit, éthique et religion

L’université de Rennes 1, la Faculté de droit et de sciences politiques de Rennes, le CRJO – centre de droit privé, l’IODE (UMR du CNRS) et l’Ecole pratique des hautes études organisent un colloque les 8-9 octobre 2009 à la Faculté de Droit et de Sciences Politiques de Rennes, sur droit, éthique et religion. Modèles théoriques de relations entre la religion, l’éthique et le droit; influence de l’éthique et de la religion dans la production et le contenu du droit positif. Contact: valerie.savatte_at_univ-rennes1.fr

Protestants et bioéthique

Dans le cadre du grand débat national “les états généraux de la bioéthique“, un groupe de travail de la Fédération protestante de France (constitué de médecins, de théologiens spécialisés dans les questions d’éthique ainsi que de pasteurs) a élaboré un document restituant les éléments de réflexion proposés par la commission Ethique et Société de la FPF. Ce texte se veut “le miroir des questions et des interpellations que le protestantisme dans sa diversité veut adresser à tous”, et fournit un bon état des lieux des prises de positions protestantes sur les questions de bioéthique.

Raison médicale ou religieuse?

Le réseau GERMES-SHS (Groupe d’échanges et de recherches sur la médecine et la santé en sciences humaines et sociales) prévoit une journée d’études (mardi 24 novembre 2009 à la Maison des sciences de l’homme Ange Guépin – Nantes): Proscrire-prescrire – Présence d’enjeux non médicaux dans les questions de santé.

Le réseau lance un appel à contribution, notamment pour des propositions théoriques (philosophiques, sociologiques, psychologiques, économiques, historiques ou épistémologiques). Il s’agit de mettre en lumière les raisons non strictement médicales ou sanitaires qui ont fait valoriser à une époque, et décrier à d’autres, certaines pratiques ou techniques. Les propositions, en une page maximum, doivent être envoyées au plus tard le 30 juin 2009; infos ici.

Etats généraux de la bioéthique

Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé et des sports, et Jean Léonetti, Député des Alpes-Maritimes, organisent les états généraux de la bioéthique. L’objectif est de favoriser l’expression citoyenne et de mobiliser l’opinion, ainsi que faire oeuvre de pédagogie sur des questions délicates et complexes en veillant à dissiper les fausses craintes aussi bien que les faux espoirs que peuvent susciter les avancées de la science.
L’organisation de trois forums citoyens régionaux seront organisés, à Marseille le mardi 9 juin 2009 (diagnostics prénatal et préimplantatoire), à Rennes le jeudi 11 juin 2009 (assistance médicale à la procréation), et à Strasbourg, le mardi 16 juin 2009 (prélèvements et greffes; médecine prédictive et examen des caractéristiques génétiques).
Ces trois forums se concluront par un colloque national qui se tiendra à la Maison de la Chimie à Paris le mardi 23 juin 2009.
Sur le site, une base de textes fournit notamment les travaux et synthèses des religions et courants de pensée.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search