Histoire et civilisation islamique, Cardiff

AAC pour un poste de Research Associate in Islamic History & Civilisation, The Centre for the Study of Islam in the UK (Cardiff University, School of History, Archaeology and Religion), pour un projet ‘Legacies of Learning’ sur la tradition éducative et intellectuelle islamique. DLC 11 novembre 2022.

Fin de vie

Le Quotidien du médecin fait état des résultats très divergents de deux sondages sur la fin de vie. 
Un sondage réalisé avec OpinionWay début septembre montre qu’une très grande majorité de soignants préfèrerait en rester au cadre actuel de la loi Leonetti-Claeys (le droit à une sédation profonde et terminale jusqu’au décès pour des malades incurables et à l’espérance de vie très courte), et est défavorable à une implication des soignants dans une aide active à mourir, que la plupart refuserait.
À l’inverse, un sondage réalisé par l’Ifop pour l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) en octobre 2022 révèle que 78 % des Français attendent de la convention citoyenne qu’elle légalise l’aide active à mourir, considérant pour 82 % d’entre eux que l’euthanasie et le suicide assisté sont des soins de fin de vie.  L’article n’évoque pas le sondage réalisé peu de temps auparavant pour la MGEN, qui fournissait des résultats similaires.

Il semble bien qu’il y ait sur ce point (et peut-être sur d’autres) un fossé entre les patients et les soignants. Parlent-ils bien de la même chose, et surtout, portent-ils le même regard sur les conditions de fin de vie des patients à l’hôpital?

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search