Patrimoine juif en Europe

La Commission européenne finance le projet JUDAICA Europeana: il s’agit de repérer et de numériser les documents susceptibles d’apporter de l’information sur la contribution du judaïsme aux différentes villes d’Europe. Europeana travaille principalement à partir des bibliothèques, archives et musées. On estime le travail à réaliser à 10 500 photos, 1 500 cartes postales et 7 150 enregistrements, sans compter les millions de pages de livres, articles, archives et coupures de presse. Pour l’instant, seule une version de démonstration est accessible sur le site; la version complète sera disponible courant 2010.

Religion et libertés linguistiques

La fondation Irmgard Coninx organise des tables rondes sur la transnationalité. Dans cette perspective, des bourses de recherche sont offertes à certains des participants. La 12ème table ronde se tiendra sur le thème: Cultural Pluralism Revisited: Religious and Linguistic Freedoms . Elle aura lieu à Berlin du 7 au 11 avril 2010. Le concours est ouvert à tous les jeunes chercheurs (doctorant de moins de 5 ans), les détails sont ici.

Sécularités multiples

Le Institut für Kulturwissenschaften de l’université de Leipzig ouvre deux postes de chercheur assistant à mi-temps et un poste de post-doctorant (pour deux ans), financés par le Ministère des Sciences et de la Culture de Saxe pour le projet de recherche “Multiple Secularities”. Ces postes s’adressent à des sociologues, spécialisés en sciences des religions. Plus de renseignements ici.

Il faut écrire avant le 13 novembre 2009 pour les postes à mi-temps, avant le 31 décembre 2009 pour le plein temps. S’adresser à Lehrstuhl für Kultursoziologie, Beethovenstr. 15, 04107 Leipzig; Prof. Dr. Monika Wohlrab-Sahr (wohlrab[at]uni-leipzig.de).

Femmes musulmanes et politique

Le Center for Research in Ethnic Relations (CRER) de Warwick lance un programme de recherche sur les femmes musulmanes et la politique au Royaume-Uni et en France.

Il s’agit de savoir comment les femmes musulmanes dans ces pays s’établissent comme actrices politiques et sociales dans le cadre structurel et la culture politique de chacun de ces pays. Bien que les femmes constituent une part importante de la communauté musulmane, leur place dans la vie sociale et politique est très peu étudiée; quand elle l’est, c’est souvent uniquement sous l’angle du genre et de la sexualité (mariage forcé, crime d’honneur,  code vestimentaire par exemple). Ainsi, le cliché voulant que la femme musulmane soit à l’abri des regards, qu’elle soit soumise et sous-informée, se trouve renforcé par le discours scientifique. Il s’agira donc d’étudier comment  la foi, le genre et l’ethnicité s’articulent avec la participation politique, dans deux démocraties bien établies de l’Union Européenne.

Relations interconfessionnelles, Europe du Sud

L’École française d’Athènes, en partenariat avec d’autres institutions universitaires françaises et européennes, annonce le démarrage d’un programme de recherche pluriannuel sur les relations interconfessionnelles dans le Sud-Est européen et la Méditerranée orientale de 1850 à 1940 et appelle les chercheurs intéressés (confirmés, post-docs ou doctorants avancés) à joindre les équipes de recherche qui s’y forment.

Le programme se divise en 3 axes : l’école et l’éducation dans des contextes multiconfessionnels; philanthropie/charité et le quadrillage social par des acteurs religieux; la question du genre et des femmes dans des contextes multiconfessionnels.

ISIM, le retour?

Beaucoup ont déploré la fermeture de l’ISIM (Institute for the Study of Islam in the Modern world), qui a fermé ses portes faute de subvention le 31 décembre 2008 (voir l’info sur ce blog). Le ministre néerlandais de l’éducation, M. Ronald Plasterk, a annoncé fin février qu’il alloue un budget de 2.5 millions d’euros à la création de l’Interuniversitaire Onderzoeksschool voor Islamstudies, ISIS (Ecole interuniversitaire de recherche et d’études sur l’Islam) – l’info en français est ici. Ca ne peut pas remplacer, bien sûr, mais c’est un début.

RedCo, suite

Le programme de recherche REDCo (Religion in Education. A contribution to Dialogue or a factor of Conflict in transforming societies of European Countries), dont j’ai déjà parlé ici, a présenté au Parlement européen le 19 mars 2009 les résultats de leur recherche. Les documents présentés sont visibles sur le site de REDCo; les recommandations de REDCo en matière d’éducation religieuse sont également disponibles en version française et anglaise.

Les bibliothèques religieuses de la France médiévale

L’IRHT lance le projet Biblifram: Les bibliothèques, matrices et représentations des identités de la France médiévale (responsable: Anne-Marie Turcan-Verkerk). Ce projet associe l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS), le Département des Manuscrits de la BNF, l’UMR 5648 de Lyon (Histoire et archéologie des mondes chrétiens et musulmans médiévaux) et la Médiathèque de l’Agglomération troyenne. Il bénéficie d’une aide de l’Agence Nationale de la Recherche.
L’un des chantiers de ce projet traite de “les communautés religieuses et leurs livres : lectures et constructions identitaires”. Il s’agit d’étudier la constitution et la diffusion de modèles bibliothéconomiques ou de textes choisis par des ordres religieux. Pour plus d’informations, consultez la page Biblifram.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search