La nouvelle Suisse religieuse

stolzEh bien, la fin de l’année universitaire est assez bousculée: pour preuve, le temps que je mets à signaler la sortie de l’ouvrage paru sous la direction de Martin BAUMANN et Jörg STOLZ, La nouvelle Suisse religieuse. Risques et chances de sa diversité. Genève, Labor et Fides, 2009 (Religions et modernités). (464 p.)

Plus de vingt chercheurs ont participé à l’élaboration de ce panorama de la Suisse contemporaine, multireligieuse et individuelle, ainsi qu’à une réflexion sur les enjeux politiques, juridiques ou scolaires par exemple de cette évolution religieuse. Pour le commander, c’est ici.

Histoire du christianisme

hist_christAprès avoir publié l’Histoire de l’islam (Pascal BURESI, 2007) et l’Histoire du judaïsme (Sonia FELLOUS, 2008), La Documentation photographique et l’Institut européen en sciences des religions (IESR) publient Anna VAN DEN KERCHOVE, Histoire du christianisme [Paris, La documentation Française (La Documentation photographique 8069), 2009].

Religions et colonisation

religion colonisationA lire: Dominique BORNE, Benoit FALAIZE (dir.), Religions et colonisation. Afrique – Asie – Océanie – Amérique, XVIe XXe siècle. Paris, Editions de l’Atelier (IESR, INRP), 2009.

L’ouvrage présente les relations complexes entre religions, colonisation et décolonisation dans les empires occidentaux. Si on parle beaucoup aujourd’hui de la colonisation, on est en général moins disert sur le rôle et la place des religions dans ce phénomène. Comment les religions des occidentaux ont-elles porté, supporté l’expansion colonialiste – et comment ont-elles pris en compte les religions des peuples autochtones? Et comment ces religions locales ont-elles fait façon de l’irruption de la religion des colons? Quel rôle les religions ont-elles joué dans le processus de colonisation et dans le processus de décolonisation? L’ouvrage prend en compte toutes ces questions, et dresse un tableau complet et très instructif de cette période de l’histoire.

Lumières, religions, laïcité

lumieres Louis Châtellier (professeur émérite d’histoire moderne à l’université de Nancy 2), Claude Langlois (directeur d’études émérite à l’École pratique des Hautes Études, “histoire et sociologie du catholicisme”) et Jean-Paul Willaime (directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études, “histoire et sociologie des protestantismes”) avaient organisé en 2005 un colloque à Nancy. Ce colloque s’est intéressé aux Lumières et aux religions, en France et en Europe, et aux conséquences des Lumières – notamment la laïcité.

Les actes de ce colloque viennent de paraître: Louis CHÂTELLIER, Claude LANGLOIS, Jean-Paul WILLAIME, Lumières, religions, laïcité. Marseille, Riveneuve éditions (Actes académiques), 2009 (282 p., ISBN 978-2-914214-76-6).

[Note: le 28-05-09, le site de l’éditeur est inaccessible depuis plusieurs jours – l’erreur 404 quand on clique sur le titre du livre, ce n’est pas mon lien qui ne marche pas! Le 30-05-09, site de l’éditeur à nouveau accessible, mais ce livre ne figure pas dans le catalogue; à suivre!]

Sciences des religions et théologie en débat

theologie-religionsA l’heure où l’enseignement de la religion est un sujet fréquemment et parfois vigoureusement débattu, c’est le moment de lire Théologie et sciences des religions en débat. Hommage à Gilbert Vincent. Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2009 (Écriture et société – Collection de la Faculté de Théologie protestante de l’Université de Strasbourg). [160 pages, 16 €, ISBN 13 : 978-2-86820-381-6]

Ont collaboré à cet ouvrage : Matthieu Arnold, Jean-Pierre Bastian, Georges Bischoff, André Birmelé, Roland J. Campiche, Daniel Frey, Christian Grappe, René Heyer, Francis Messner, Christian de Montlibert, Gilbert Vincent.

Les constellations du croire

gisel_constellationsThéologiens, philosophes et littéraires tentent de définir ce qu’est “croire”: Pierre GISEL, Hans-Christoph ASKANI, Christian INDERMUHLE, Thierry LAUS, Les constellations du croire – Dispositifs hérités, problématisations, destin contemporain. Genève, Labor et Fides (Religions en perspective), 2009 [ISBN: 978-2-8309-1346-0, 201 pages]

Croire recouvre en effet “tout un univers de significations contrastées”. Les auteurs exposent ici comment cette notion se décline chez Thomas d’Aquin ou Luther, dans son articulation aux savoirs, aux croyances, à la transcendance ou à la mort de Dieu.

Le sexe du militantisme

Vient de paraître: Olivier FILLIEULE, Patricia ROUX, Le sexe du militantisme. Paris, Les Presses de Sciences Po, 2009.  (ISBN-13 978-2-7246-1108-3, 24 €). L’ouvrage “propose une analyse de la (re)production des rapports de pouvoir au travers des pratiques militantes, saisissant les logiques par lesquelles les inégalités de genre, de classe et de race imprègnent le militantisme.”

Ce n’est pas de la sociologie des religions, c’est sûr. Mais les questions de rapport de pouvoir de genre et celles de militantisme sont suffisamment importantes dans l’étude des religions pour que le livre mérite le détour. Et puis, Valérie POUZOL, au ch. 11, aborde la question du “genre et militantisme pour la paix en Israël (1948-2003)”, ça peut aussi être intéressant.

Turcs en Europe

Un nouveau livre sur les Turcs en Europe: dirigé par Talip Kucukcan and Veyis Gungor, Turks in Europe. Culture, Identity, Integration. Turkevi Research Centre, 2009 (625 p., ISBN 978-90-77814-13-0).

Ce volume rassemble des spécialistes de sciences humaines,  sur les questions concernant l’identité, la religion, la culture, religion, l’intégration – et bien sûr l’Union européenne. Plusieurs articles abordent explicitement les questions de religion: on note ceux de Samim Akgönül (“Turks in France: Religion, Identity and Europeanness”, p. 35-63), de Talip Kucukcan (“Turcs in Britain: Religion and Identity”, p. 79-102), et d’Ali Chouseinoglou (“Turkish Muslims in Greece: Identity Construction among Muslim Turks of Western Thrace”, p. 129-152).

Les valeurs des Français

Il n’est pas encore paru, seulement annoncé pour la fin du mois, mais j’en parle déjà parce que ça va compter: Armand Colin publie La France à travers ses valeurs, sous la direction de P. Bréchon et J.-F. Tchernia, 320 p.

Un groupe de spécialistes commente la quatrième grande enquête sur les valeurs des Français, en plus de 50 fiches, classées par grands chapitres: Appartenances et identités; Sociabilité et lien social; Morale individuelle et normes sociales; Environnement, nature, techniques; Famille; Travail; Économie; Religion; Politique.

Le chapitres sur la religion aborde les sujets suivants: “Appartenance et identité religieuse”; “Une image des Églises en demi-teinte”; “Assistance au culte et prière : des pratiques religieuses qui ne baissent plus”; “Célébrer la naissance, le mariage et la mort”; “Croire en Dieu”; “Péché, vie après la mort, paradis, enfer, réincarnation”; “Le porte-bonheur, une croyance populaire ?”; “Religion et politique : regards croisés sur la laïcité”. En conclusion: “Déclin du catholicisme, essor de l’islam, développement du ‘croire sans appartenir'”.

L’ouvrage sera présenté par Pierre BRÉCHON et Claude DARGENT, le mardi 12 mai 2009, à 17h, à l’IESR (14 rue Ernest Cresson, 75014). La discussion sera animée par Danièle Hervieu-Léger, directrice d’études à l’EHESS.

Communautés: dialogue ou antagonisme?

antagonismes_communautairesL’Harmattan vient de publier Antagonismes communautaires et dialogues interculturels. Du constat des polarisations à la construction des cohésions (sous la direction de Monique Eckmann, Kévin Haddad, Altay Manço).

Réflexions, dans le contexte des conflits et des antagonismes communautaires en Europe, sur le dialogue interculturel comme moyen de canaliser la violence, de transformer les conflits et de produire de la cohésion sociale.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search