Fin de vie

Le Quotidien du médecin fait état des résultats très divergents de deux sondages sur la fin de vie. 
Un sondage réalisé avec OpinionWay début septembre montre qu’une très grande majorité de soignants préfèrerait en rester au cadre actuel de la loi Leonetti-Claeys (le droit à une sédation profonde et terminale jusqu’au décès pour des malades incurables et à l’espérance de vie très courte), et est défavorable à une implication des soignants dans une aide active à mourir, que la plupart refuserait.
À l’inverse, un sondage réalisé par l’Ifop pour l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) en octobre 2022 révèle que 78 % des Français attendent de la convention citoyenne qu’elle légalise l’aide active à mourir, considérant pour 82 % d’entre eux que l’euthanasie et le suicide assisté sont des soins de fin de vie.  L’article n’évoque pas le sondage réalisé peu de temps auparavant pour la MGEN, qui fournissait des résultats similaires.

Il semble bien qu’il y ait sur ce point (et peut-être sur d’autres) un fossé entre les patients et les soignants. Parlent-ils bien de la même chose, et surtout, portent-ils le même regard sur les conditions de fin de vie des patients à l’hôpital?

Baptisés catholiques en France

L’IFOP a réalisé une enquête sur les baptisés catholiques en France pour la revue Mission qui en publie une partie des résultats, et dont La Croix restitue les principales conclusions: sans surprise, c’est un éloignement croissant de la foi catholique et de la pratique religieuse, bien que certaines pratiques (allumage de cierge, visite de sanctuaire) persistent.

Les intentions de vote des catholiques

La première enquête pré-présidentielles sur les votes confessionnels vient d’être publiée par l’IFOP: elle concerne Les catholiques pratiquants et l’élection présidentielle de 2022.

En attendant les suivantes… s’il y en a: d’une part, l’influence de l’appartenance religieuse sur le vote semble en baisse (Jean-Paul Willaime a expliqué dans Réforme que l’hypothèse d’un vote protestant n’est plausible que pour certains segments du protestantisme, et que le vote protestant s’estompe; l’IFOP soulignait en 2014 qu’il n’y a pas de vote juif (Ifop Focus” n°116, août 2014), Franck Frégosi avait exposé en 2017 ses doutes quant au vote musulman – et la présente enquête va dans le même sens.

D’abord, son titre souligne qu’il ne s’agit pas tant du vote des catholiques que de celui des catholiques pratiquants, la nuance a du sens. Et l’enquête révèle que, bien que l’électorat catholique soit encore plutôt marqué à droite, l’hétérogénéité électorale du groupe augmente. Ensuite, seulement 50% des interviewés déclarent que leurs convictions religieuses vont peser sur leur choix.

D’autre part, peu de groupes religieux sont d’une importance sociale telle qu’ils méritent d’être flattés par les candidat-es, surtout si on ne parle que des pratiquants. Enfin, les priorités  des électeurs peuvent être difficiles à cerner. Ainsi, la légalisation du cannabis dissuaderait les catholiques de voter pour celui ou celle la porterait, plus que ne le ferait la légalisation de la GPA ou de l’euthanasie. 

Mission, foi, rapport à la religion

L’IFOP met en ligne les résultats d’une étude sur Le rapport des chrétiens missionnaires à leur foi. La première partie présente le rapport des Français au message chrétien, la seconde, intitulée le profil et pratique des chrétiens missionnaires, semble en réalité présenter le rapport à la foi des missionnaires catholiques. No comment, sur ce qui semble être la classique  assimilation chrétien – catholique…

Les résultats d’une autre étude réalisée par l’IFOP pour l’Association des journalistes d’information sur les religions (Ajir) sur Le rapport des Français à la religion sont publiés sur le site de l’AJIR (merci à François Lestang pour cette information); on en trouve une version commentée par Le Point. 

Ajout du 29 septembre: voir aussi l’analyse de Jean-Philippe Schreiber sur l’Observatoire des religions et de la laïcité.

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search