L’infidélité conjugale et la religion

L’IFOP met en ligne les résultats d’une étude sur l’infidélité conjugale en France et en Europe. Les rédacteurs du rapport mettent fortement en lien les disparités importantes entre pays dans la pratique et la perception de l’infidélité avec la culture religieuse du pays.
Allez, je me permets de faire une infidélité au type d’information que l’on trouve sur ce blog, et je relaie la nouvelle!



Citer ce billet
A.-L. Zwilling (2014, 7 mars). L’infidélité conjugale et la religion. sociorel. Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://sociorel.hypotheses.org/9624

Auteur/autrice : A.-L. Zwilling

Ingénieure de recherche CNRS hors classe HdR, membre de l'unité mixte de recherche "Droit, religion, entreprise et société" (UMR 7354, CNRS/Université de Strasbourg). Directrice, notamment, du projet international EUREL, informations sur l'état juridique et sociologique des religions en Europe (http://www.eurel.info).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search