Couple, viol, et religion

De façon inhabituelle, dans une enquête portant sur le degré de connaissance de la pénalisation du viol conjugal réalisé pour Femme actuelle, l’IFOP fournit notamment des résultats prenant en compte l’appartenance religieuse.
On apprend ainsi que 86% des Français savent que le viol conjugal est puni par la loi. Ce taux monte à 91% pour les catholiques (allant jusqu’à 94% pour les pratiquants réguliers, mais seulement 87% pour les non pratiquants). Les autres religions sont partagées entre « protestants » et « autres religions ». On peut noter que le degré de connaissance est particulièrement élevé parmi les protestants (98%) et particulièrement bas pour les « autres religions » (65%). Mais ces données sont trop peu détaillées pour que l’on puisse hasarder la moindre hypothèse d’explication (facteurs directement religieux, seulement religieux ?) : avis aux chercheurs…


Auteur/autrice : A.-L. Zwilling

Ingénieure de recherche CNRS hors classe HdR, membre de l'unité mixte de recherche "Droit, religion, entreprise et société" (UMR 7354, CNRS/Université de Strasbourg). Directrice, notamment, du projet international EUREL, informations sur l'état juridique et sociologique des religions en Europe (http://www.eurel.info).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search