Conception et religion

C’est l’info anecdotique de ce week-end: le dernier numéro de Populations et sociétés (n° 474, janvier 2011) s’interroge: “Y a-t-il une saison pour faire des enfants ? ” Eh bien, on apprendra par exemple qu’au Moyen-Age, “le creux de naissances de décembre apparaît lié à un déficit de conceptions en mars. C’est le moment du carême chrétien, période durant laquelle les relations sexuelles étaient proscrites par l’Église. Il en était de même pendant la période précédant Noël, l’avent.”

Terminé, tout cela? Pas totalement: il subsiste en France un petit pic de naissances, autour du 23 septembre, qui correspondrait à des conceptions… à la Saint-Sylvestre, les couples étant sans doute “plus nombreux à être réunis” à cette période.

J’avoue, le rapport avec la religion est très très ténu…


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anne-Laure Zwilling (4 février 2011). Conception et religion. sociorel. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/uc83


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search