Les Français et la mort en 2010

L’IFOP met en ligne les résultats d’une enquête sur les Français et la mort.
La préférence pour la crémation s’impose, 53% des personnes affirmant préférer être incinéré (contre 20% en 1979); 28% préfère être enterré et 19% sont indifférents.
Les Français sont 72% à souhaiter une cérémonie pour accompagner la crémation, mais seulement 38% à préférer un lieu de culte pour la cérémonie funèbre.
Enfin, 62% considèrent que l’existence de carrés confessionnels est une bonne chose. Le commentaire de l’IFOP affirme, pour cette raison,  que “les Français font la preuve d’un bel esprit de tolérance”. Est-ce vraiment de la tolérance, ou au contraire la marque d’un repli, chacun chez soi? Pourquoi ne pas privilégier la mixité religieuse dans les cimetières – les morts risquent sans doute moins de se battre que les vivants…

Les résultats complets de l’étude sont disponibles en pdf.



Citer ce billet
Anne-Laure Zwilling (2010, 18 octobre). Les Français et la mort en 2010. sociorel. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uc5c

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search