Incinération: changement d’opinion en France

Un récent sondage IFOP révèle une évolution des attitudes des Français vis-à-vis de la crémation: en 1979, seulement 20% des interrogés disaient vouloir être incinéré plutôt qu’enterré, 25% disaient être indifférents. En novembre 2008, 51% disent vouloir être incinéré, et il n’y a plus que 4% d’indifférents. Par ailleurs, 55% des personnes interrogées disent vouloir qu’une cérémonie religieuse soit organisée à cette occasion.

Les résultats de cette enquête sont disponibles en pdf.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search