Radicalisme et violence

Demos, think tank sur la violence et le terrorisme, publie un rapport: “The edge of violence: a radical approach to extremism” (Jamie Bartlett, Jonathan Birdwell, Michael King).

Ils exposent la différence entre violence et radicalisme, à partir d’une recherche de deux ans comparant radicaux violents et non-violents au Canada, et au Royaume-Uni, en France, au Danemark, et aux Pays-Bas, en étudiant le terrorisme  “indigène” inspiré par Al-Qaeda dans ces pays.



Citer ce billet
Anne-Laure Zwilling (2010, 22 avril). Radicalisme et violence. sociorel. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uc15

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search