Relations interconfessionnelles dans l’Occident chrétien

C’est plutôt de l’histoire des religions que des sciences sociales, mais la dimension sociologique n’est pas absente, je signale donc un colloque organisé par l’Université de Cergy-Pontoise sur les conflits religieux et les échanges interreligieux: ‘Bon gré mal gré’ : les relations interconfessionnelles dans l’Occident chrétien, XII-XVIIIe siècle.

A partir du XIIe siècle, les conflits religieux sont progressivement associés à divers types d’échanges entre confessions (islam, judaïsme, christianismes). Loin de constituer des pratiques marginales n’émergeant qu’en période de paix, loin de constituer le versant pacifique de la violence religieuse, ces échanges sont paradoxalement constitutifs des oppositions, qu’il s’agisse des juifs en Espagne au XVe siècle ou des relations entre catholiques et protestants pendant les guerres de religion.  Le colloque s’intéressera à l’évolution de ces pratiques en Europe occidentale, ainsi qu’aux  “croyants entre deux chaires”: hésitations, conversions successives, pratiques d’observance plus ou moins cachées, tentatives de conciliation.



Citer ce billet
Anne-Laure Zwilling (2010, 21 avril). Relations interconfessionnelles dans l’Occident chrétien. sociorel. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uc10

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search