Mobilités religieuses

AAC pour un atelier Master 2/Doctorat Mobilités religieuses, négociations et conflits (Villa Vigoni), 11 au 14 mars 2024. DLC 17 février.

La proposition de 300 mots est à envoyer avant le 17 février à Xenia von Tippelskirch (X.vonTippelskirch@em.uni-frankfurt.de). L’atelier porte sur la religion dans le contexte de la migration et de l’exil, et apportera une contribution substantielle à une meilleure compréhension du lien entre les mobilités, la religion vécue et les institutions religieuses et sociales. 
L’atelier s’adresse aux étudiant.e.s en master avancé.es, aux doctorant.e.s et aux postdoctorant.e.s (jusqu’à trois ans après la soutenance) qui travaillent sur des projets de recherche dans le domaine de la migration et de la religion et qui sont inscrit.e.s dans une université allemande, française ou italienne en histoire, en sciences politiques et sociales, en anthropologie ou en études littéraires. L’atelier vise à offrir un espace d’échange sur les projets de recherche en cours, en mettant en relation les mobilités juives, chrétiennes et islamiques. Les pratiques de discrimination, de migration et d’exil pourront ainsi être comparées sur la longue durée et entre les religions.



Citer ce billet
A.-L. Zwilling (2024, 9 février). Mobilités religieuses. sociorel. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vsgx

Auteur/autrice : A.-L. Zwilling

Ingénieure de recherche CNRS hors classe HdR, membre de l'unité mixte de recherche "Droit, religion, entreprise et société" (UMR 7354, CNRS/Université de Strasbourg). Directrice, notamment, du projet international EUREL, informations sur l'état juridique et sociologique des religions en Europe (http://www.eurel.info).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search