Religion, sacré, symbolique… et Tarot !

Camille Tarot, professeur de sociologie à l’université de Caen, vient de publier un ouvrage monumental (plus de 900 p.) consacré à la théorie de la religion: Le symbolique et le sacré. Théories de la religion. Paris : La Découverte / MAUSS, 2008.

Camille Tarot a déjà publié De Durkheim à Mauss, l’invention du symbolique (1999), et Sociologie et anthropologie de Marcel Mauss (2003). Son dernier ouvrage, Le symbolique et le sacré, est une réflexion théorique d’envergure en sciences sociales des religions ; il y postule que toute théorie des religions doit articulier à la fois le symbolique et le sacré (et non, comme par exemple Girard, accorder une importance majeure à la question du sacré ou, comme Levi-Strauss, prendre en compte surtoutle symbolique).
La première partie de l’ouvrage situe la question de la religion dans le débat théorique actuel. L’a. présente ensuite les théories de la religion de Durkheim, Mauss, Eliade, Dumézil, Lévi-Strauss, Girard, Bourdieu et Gauchet, les organisant selon une typologie de l’articulation sacré-symbolique. Il confronte ensuite ces différentes positions, reprenant et exposant les débats de ces auteurs entre eux. Dans la dernière partie, il explicite sa propre position théorique, qu’il situe dans la lignée à la fois de celles de Girard et de Durkheim.

Uneintéressante recension critiquede cet ouvrage par François Gauthier est disponible sur le site de la Revue du Mauss.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search