Les Français et la construction des mosquées et des minarets

L’IFOP met en ligne les résultats d’un sondage sur les Français et la construction des mosquées et des minarets en France. On apprend que 41 % des Français sont défavorables à la construction de mosquées, 19 % les acceptent et 36 % ne se prononcent pas: les Français sont partagés. Par contre, on remarque qu’une certaine crispation autour de l’islam se fait sentir. Car en 2009,  seuls 19 % des sondés acceptent qu’on construise des mosquées si des fidèles musulmans les demandent, alors qu’il étaient 33% en 1989. Les opposants à la construction étaient 38 % en 1989, 31% en 1994, 22 % seulement en 2001 (après les attentats du 11 Septembre), mais sont 41% en 2009. Les indifférents étaient 46% en 2001, et sont 36% en 2009.
Les minarets semblent encore plus difficile à accepter: 46% de l’ensemble sont favorables à l’interdiction de construction. 14% ne se prononcent pas; rapporté à l’ensemble des personnes ayant exprimé une opinion, le chiffre monte à 53%. Clairement, la visibilité de l’islam dans l’espace public n’est pas acceptée par la majorité
(les résultats du sondage peuvent être téléchargés au format pdf).



Citer ce billet
Anne-Laure Zwilling (2009, 3 décembre). Les Français et la construction des mosquées et des minarets. sociorel. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ubw2

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search