ONG confessionnelles

Cycle de séminaires « ONG confessionnelles : marché mondial des convictions morales », CHERPA (IEP d’Aix). Première séance par visioconférence le 17 décembre à partir de 14 heures, avec Bruno Duriez, François Mabille et Kathy Rousselet, pour discuter des pistes de réactualisation de leur ouvrage collectif, Les ONG confessionnelles – Religions et action internationale (2007). Inscriptions à ongconfessionnelles@gmail.com.

Les organisations non gouvernementales sont aujourd’hui des acteurs incontournables de la mondialisation des opérations d’aide au développement et de l’assistance humanitaire. Parmi celles-ci, de nombreuses affichent un attachement confessionnel, principalement chrétien et islamique, parfois juif. À la croisée des études des mouvements sociaux, de l’action publique et du développement, ce séminaire interroge les ONG confessionnelles (ONGC) comme un processus conflictuel de mobilisation morale, d’action politique et d’organisation économique. 

Les ONGC participent à la production et à l’internationalisation d’une modalité d’action politique dont les représentations privilégient un répertoire de normes de développement et de solidarité (inter)confessionnelle. Elles s’organisent aujourd’hui comme une industrie mondiale où sont échangés une multitude de services et de produits. Au croisement des modes d’actions privées et publiques, et à la fois localement très ancrés et internationalement très connectés, ces échanges et transactions se produisent en articulation avec d’autres formes de circulation symboliques et politiques, comme les idées et les répertoires d’action mais aussi les conflictualités. Les modalités de financement (à partir de ressources publiques ou privées, institutionnelles ou individuelles), les techniques de répartition des ressources ainsi que les dynamiques de salarisation, de recrutement des bénévoles et de professionnalisation font des ONGC l’espace transnational par excellence des rapports de concurrence économique, d’affirmation identitaire et de compétition politique. 

Notre faisons le pari épistémologique de nous saisir de cet objet pour encourager l’approche pluridisciplinaire, afin de croiser nos différentes logiques de questionnement et méthodes de travail disciplinaires. 

Séance inaugurale : le 17 décembre 2020, de 14 heures à 17 heures. 

Intervenant.e.s : 

Bruno Duriez (CNRS), François Mabille (GSRL) et Kathy Rousselet (Science Po – CERI), retour sur l’ouvrage ONG Confessionnelles : Religions et action internationale. 

Discutant.e.s : 

Lucas Faure (IEP Aix – CHERPA) : Autour de l’ouvrage : quelle (ré)actualisation une décennie plus tard ? L’objet ONG confessionnelles en sociologie et science politique. 

Nathalie Ferrière (AMSE- IEP Aix) : Les apports de l’économie : ONG et économie, un objet récent en plein essor. 

Dilek Yankaya (IEP Aix- CHERPA) : Axes du séminaire et pistes de réflexion : travailler sur les ONG confessionnelles en période de crises ?  

Programme provisoire : 

Décembre 2020 : Séance inaugurale

Janvier 2021 : Actions de bienfaisance et rapport à l’Etat 

Février 2021– ONG confessionnelles au prisme de la recherche en économie 

Mars 2021 : Motivations au don et processus d’engagement religieux 

Avril 2021 : ONG confessionnelles en situation de migrations

Mai 2021 : Diplomatie religieuse comme forme spécifique d’advocacy

Juin 2021 : Ancrages locaux des mobilisations morales 

Juillet 2021 : Séance de clôture, les économies morales de l’aide 


Auteur/autrice : A.-L. Zwilling

Ingénieure de recherche CNRS hors classe HdR, membre de l'unité mixte de recherche "Droit, religion, entreprise et société" (UMR 7354, CNRS/Université de Strasbourg). Directrice, notamment, du projet international EUREL, informations sur l'état juridique et sociologique des religions en Europe (http://www.eurel.info).