Les Français et la vocation

Le journal La Croix rend disponible en ligne les résultats d’un sondage TNS Sofres sur “les Francais et la vocation”.

L’enquête a porté sur l’importance relative des activités des prêtres selon les catholiques, sur le célibat des prêtres et le sacerdoce des femmes, et sur la baisse des vocations.

Entre autres choses, on y apprend que 83% des catholiques sont favorables au fait que des hommes mariés deviennent prêtre – ils n’étaient que 69% en 1982 – 82% sont favorables au mariage des prêtres et 79% à l’accès des femmes à la prêtrise. Les catholiques sont là très proches de la population totale, qui a respectivement 83% et 80%.
36% des personnes interrogées, et 31% des catholiques, ne seraient pas heureux d’apprendre que leur fils souhaite devenir prêtre (le chiffre monte à 45% parmi les sans religions).



Citer ce billet
Anne-Laure Zwilling (2009, 18 juin). Les Français et la vocation. sociorel. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ubqz

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search