Changements religieux institutionnels

Une Fondation pour le patrimoine juif de France vient d’être créée par le Consistoire central israélite pour financer les projets des communautés locales.

Dans le même temps, on assiste au lancement de la Conférence des imams de France. Cette initiative rassemble une quarantaine d’imams de la région parisienne. Son président, l’imam de Drancy, Hassan Chalghoumi, met en avant le “dialogue interreligieux, la promotion d’un islam ouvert et le suivi des imams”.

Un autre projet cherchant à proposer d’autres modes de représentation de la communauté musulmane, la Fédération nationale laïque des citoyens de sensibilité musulmane, appelée Mosaïc, qui propose de “mieux vivre ensemble dans la République”, vient également de voir le jour.



Citer ce billet
Anne-Laure Zwilling (2009, 17 juin). Changements religieux institutionnels. sociorel. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ubqy

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search