Pasteurs et prêtres suisses

Une enquête suisse (Point de Suisse) révèle que, parmi les métiers que les Suisses ne voudraient en aucun cas exercer, pasteur/curé vient en troisième position (64,8%) après vendeur par téléphone (77,3%) et agent de change (66,7%).

A quand la même enquête en France?


Auteur/autrice : A.-L. Zwilling

Ingénieure de recherche CNRS hors classe HdR, membre de l'unité mixte de recherche "Droit, religion, entreprise et société" (UMR 7354, CNRS/Université de Strasbourg). Directrice, notamment, du projet international EUREL, informations sur l'état juridique et sociologique des religions en Europe (http://www.eurel.info).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search